La méthode IYENGAR ®

                                                                                                  

Alignement, organisation des postures en séquences et utilisation des supports
 

Le Yoga selon BKS Iyengar se caractérise par la pratique des postures (asanas) et de la respiration (pranayama), dans la recherche de la rigueur, de l’intensité et de la précision.

Ces trois grands principes de base permettent à chacun non seulement de développer un meilleur équilibre physique et mental, d'augmenter sa vitalité, sa concentration et sa stabilité mais aussi d’aller vers une belle ouverture aux autres et au monde. La relaxation fait également partie intégrante de la pratique.
Pour plus d'information sur l'origine de la méthode : lire l'Interview de BKS Iyengar

 

 
 

L’enseignement est progressif et adapté aux capacités physiques de chacun. Respectant l’anatomie et la physiologie du corps humain, la recherche de la précision dans les placements et les ajustements des différentes parties du corps permet de mieux se (re)centrer et donne accès à de grandes ouvertures.

Les postures (asana) sont organisées en séquences pour aborder progressivement le travail et en retirer les effets de façon optimale et durable. Dans ces séquences, la durée de tenue des postures doit être équilibrée (par exemple côté droit et gauche du corps pour des postures symétriques, mais aussi selon le type de postures : assises, debout...) et l'ordre dans lequel elles sont abordées est précis, tout en tenant compte bien sûr du niveau et du temps dont on dispose.

L’utilisation de supports (couvertures, sangles, briques, etc.) facilite l’apprentissage des postures en faisant varier leur approche,  et les rend accessibles aux personnes ayant un problème particulier (épaules raides, bas du dos fragile…).

L'exigence basée sur l'attention donnée au corps est donc au coeur de la pratique, c'est une méditation dans l'action :

 

"Chaque posture vous enseigne l'art du silence."
                                                                                                                                       BKS Iyengar

 


Asana, la posture

Asana signifie "assise" en sanskrit, c'est le terme choisi pour définir la posture car c'est la posture archétype vers laquelle on tend : une assise stable et confortable. En effet, disposer le corps dans l'espace avec une belle fermeté physique fournit une base solide au travail plus subtil de la régulation du souffle et du recueillement de l'esprit. Le nom des postures est donné en sanskrit, toujours composé avec ce suffixe asana.
Par exemple, pour Virabhadrasana : virabhadra = héros, messager de Shiva et asana = posture
Ce langage, universel dans le monde du Yoga, devient vite familier après quelques mois de pratique. Pour vous initier, consultez le glossaire des termes sanskrits les plus utilisés.

 

Outil-Postures, un tableau facile à utiliser pour retrouver toutes les postures décrites dans « Lumière sur le Yoga » de B.K.S Iyengar (édition Buchet Chastel) et sa version format poche « Bible du Yoga » (édition J’ai Lu)dans « Yoga, Joyau de la Femme » (édition Buchet Chastel) et « Cours d’Initiation» de Geeta  Iyengar (édition AFYI).

 

Outil-postures-livres-Iyengar

 


Des postures aux multiples bénéfices

  • les postures debout enseignent les principes de l'alignement et du mouvement juste. Elles étirent et tonifient les muscles, donnent de la mobilité aux articulations et libérent l'élan de la colonne vertébrale.Les postures debout vivifient le corps et l'esprit, favorisent un bon fonctionnement des organes tout en améliorant la circulation sanguine et la respiration.

                                                       

 

  • les postures assises sont apaisantes, elles diminuent la raideur du bassin et des jambes, elles effacent la fatigue, détendent le mental et régularisent la pression artérielle. Asana signifie assise.

                                                  

 

  • les étirements vers l'avant favorisent l'intériorisation et invitent au lâcher prise, elles apaisent le mental et conduisent à la sérénité.

                                                              

 

  • les torsions délient les blocages du dos, les raideurs du cou, des épaules et du bassin. Elles essorent puissamment les organes abdominaux et les reins, favorisant la digestion et éliminant la paresse intestinale.

                                                     

 

  • les étirements vers l'arrière sont revitalisants, ils donnent du courage et combattent les états dépressifs. En ouvrant la cage thoracique et en assouplissant la colonne vertébrale, ils rendent le corps libre pour la respiration, l'esprit devient vif et alerte, prêt à faire face à la vie avec une attitude positive.

                                                  

 

  • les équilibres développent l'agilité, le tonus musculaire, la coordination et la concentration.

                                                           

 

  • les postures inversées augmentent la vitalité, soulagent les jambes, améliorent la circulation sanguine et équilibrent le système hormonal. Elles stabilisent les émotions, favorisent la concentration et le sommeil.

                                                         

     

  • les postures abdominales renforcent non seulement la musculature abdominale mais aussi lombaire et dorsale, donnant un plus grand sentiment de sécurité pour les postures inversées.

                                                   
 

  • les enchaînements sautés (salutation au soleil, etc.) sont revitalisants. Ils apportent fluidité et endurance.

                                                         

  • les postures de récupération et la relaxation font partie intégrante de la pratique, elles ôtent la fatigue, pacifient le corps et le mental pour le préparer au pranayama.

                                                 

 


Le Pranayama

Prana signifie souffle, énergie vitale et ayama signifie allonger, retenir, réguler, le Pranayama est donc l'art du contrôle de l'énergie vitale.

La respiration est quelque chose de très particulier et très subtil : à la fois automatique bien sûr et s'adaptant à toutes les situations de la vie (nous n'avons pas besoin de penser à respirer, ni de demander à notre corps de respirer plus vite lorsqu'un effort physique est engagé, et heureusement !) mais nous pouvons aussi agir dessus en la retenant, en l'allongeant, en la modulant.
Les émotions affectent également le rythme respiratoire et, inversement, on peut contrôler ses émotions par une régulation délibérée de sa respiration : apaiser, contrôler l'agitation de l'esprit est l'objet-même du yoga, c'est pourquoi, quand le corps a été préparé par les postures, l'apprentissage progressif du pranayama devient important au travers d'exercices respiratoires variés. Si la respiration et son rythme sont maîtrisés, les sens pourront alors être contrôlés puis se tourner vers l'intérieur pour aller vers la profondeur et expérimenter la plénitude.

 

 

" Efface-toi,

        Oublie jusqu'au désir du sans-désir,

                  Sois ce rien que tu as si souvent invité,

                             Et laisse le souffle te rythmer,

                                         Déployer son chant. "
                                                                      

                                                                                                           Charles Juliet

 


L'Association Française de Yoga IYENGAR ®

L'AFYI regroupe les enseignants et les pratiquants du Yoga selon la méthode de Shri BKS Iyengar. Elle organise deux rencontres annuelles autour d'un enseignant invité : une Convention nationale ouverte à tous les pratiquants au printemps et une Convention de professeurs certifiés à l'automne.
Elle édite chaque année la revue Yogasara (avec des articles de BKS, Geeta et Prashant Iyengar) ainsi que Samyoga, un feuillet d'information sur les activités de l'association.
L'AFYI assure un lien direct avec l'Institut de BKS Iyengar à Pune, avec sa fille Geeta et son fils Prashant. ELle se charge également de la supervision de la qualité des formations de professeurs.

Par votre adhésion à l'AFYI, vous contribuez au développement du Yoga IYENGAR® et à la diffusion de son enseignement en France. Cette adhésion vous permet :

  • de bénéficier d’une assurance individuelle responsabilité civile lors de votre pratique durant l’année scolaire en cours,
  • d’être informé de la vie du Yoga IYENGAR® en France (envoi de la lettre aux adhérents « Samyoga »)
  • de recevoir une publication proposant des articles de fond sur le yoga (la revue « Yogasara »)
  • de vous procurer les publications de l’AFYI et les ouvrages que nous diffusons, de pouvoir participer à la Convention annuelle et bien sûr de pouvoir voter lors de l’Assemblée Générale de l’Association.

Pour adhérer à l'AFYI : imprimer, remplir et envoyer le bulletin qui vous concerne, accompagné de voter chèque de règlement 
bulletin individuel d'adhésion 2016-2017.pdf                   bulletin familial d'adhésion 2016-2017.pdf

 

Thèmes des dernières Conventions nationales

 

2017, Vichy : Prayatna, l'effort (invitée : Firooza al Razvi)                    

2016, Die : Amitié, compassion, joie, équanimité (invité : Birjoo Mehta)
2015, Nantes : Ahimsa, la non-violence (invité : Uday Bhosale)            
2014, Bâle : Prashanta, la tranquillité(invitée : Abhijata Iyengar)                 
2013, Voiron : Dharma, l'ordre cosmique (invité : Zubin Zartohstimanesh)  

2012, Issoudun : Absorption (invitée : Stéphanie Quirk)

2011, Vichy : Parampara, la transmission (invitée : Abhijata Iyengar)

2010 : Santosha, le contentement

2009 : Résistances intérieures

2008, Voiron : Tolérance (invité : Zubin Zartohstimanesh)